Hybride rechargeable : une niche fiscale ou une voiture écologique ?

Une voiture hybride est un modèle qui associe un moteur essence ou diésel à un moteur électrique. Ce qui leur permet de faire plusieurs kilomètres sans émission de gaz à effet de serre. Cependant, il faut dire que l’écologie pourrait ne pas être le premier critère à prendre en compte lorsqu’il s’agit de choisir une voiture hybride. En effet, beaucoup y voient une niche fiscale surtout lorsqu’on sait que beaucoup d’utilisateurs ne rechargent jamais leur voiture et préfèrent rouler avec le moteur thermique.

Plusieurs avantages fiscaux pour les professionnels

Pour les professionnels qui ont opté pour la voiture hybride, les avantages fiscaux sont nombreux. En France, les voitures hybrides rechargeables sont toutes éligibles à la conversion de 2500 euros chez JTS Auto Service. Dans de nombreuses régions, on peut obtenir la carte grise gratuitement ou à un prix très bas. Les professionnels bénéficient ainsi d’une exemption qui peut être totale sur la taxe concernant les voitures de société. Cependant, il faudra que le véhicule en question ait une émission inférieure à 60g de C02 au km. Ce qui représente une économie de 819 euros par an sur la taxe concernant, par exemple, une Renault Talisman Dci 160 Ch Business intens.

Une consommation équivalente à une thermique

La plupart des véhicules hybrides en circulation ne sont jamais rechargés. Par conséquent, elles consomment autant que les véhicules hybrides. Si l’on sait que la TVA sur le carburant est également récupérable, l’opération devient particulièrement intéressante pour les professionnels. Au Royaume-Uni, par exemple, il existe des subventions qui prennent en compte jusqu’à 70% sur cette taxe. Du coup, c’est la ruée des professionnels vers les véhicules hybrides. D’ailleurs, les constructeurs en ont déjà fait la remarque et on peut régulièrement voir un véhicule ne jamais être rechargé après 40.000 km de route.

Une très faible consommation

Que l’on recharge ou son sa voiture hybride, les avantages fiscaux restent les mêmes. En effet, lorsqu’elle régulièrement rechargée, une voiture hybride dégage beaucoup moins de particules polluantes dans l’atmosphère. Si vous êtes un grand rouleur, c’est un outil particulièrement efficace. Par exemple, un véhicule hybride consomme en moyenne 4,5 l/100 km à 130 km/h sur l’autoroute. Ce qui est très faible comparé à un véhicule thermique qui consomme en moyenne 7,1 l/100 km. Avec une recharge régulière, l’intérêt environnemental est alors non négligeable, surtout pour les gros rouleurs. Faites alors votre choix !

Auto
Show Buttons
Hide Buttons