Hedi Bouchenafa : biographie et actu

Hedi Bouchenafa est un acteur français d’origine marocaine qui s’est fait connaitre avec son Web Serie dans Ma Ride. Vous êtes curieux d’en savoir plus sur lui ? Découvrez la biographie de Hedi Bouchenafa ainsi que ses actus.

Biographie

Il est né en 1978. Il est d’origine marocaine, mais détient la nationalité française. Malheureusement, on ne connait pas d’autres détails sur son identité. On ne sait pas s’il a des frères et sœurs ni l’identité de ses parents. On mettra à jour les informations à son sujet dès que l’on en sait plus.

Lire également : Les loueurs de bateaux enclenchent la seconde vitesse

Carrière

Hedi Bouchenafa fait sa première apparition à l’écran par hasard : il accompagne un ami au casting d’Un Prophète en 2008. Bien qu’il n’ait pas été sélectionné, Hedi Bouchenafa a tapé dans l’œil de Jacques Audiard et a obtenu un petit rôle, ce qui lui a permis de tourner 28 jours et de monter les marches du Festival de Cannes, où le film a remporté le Grand Prix. Cette rencontre avec le réalisateur français est décisive pour Hedi Bouchenafa qui décide de tenter sa chance en tant qu’acteur.

Malgré ces débuts encourageants, la suite s’avère plus difficile. Il décide alors de mettre en place sa web-série, dans ma ride, en 2012, où il rencontre des artistes, des sportifs et des personnalités publiques. Il officie alors sous le pseudonyme d’Hedi Les Bons Tuyaux. Il enchaîne avec deux autres webséries en Passant Pécho et Qui met le coco. La première, qui a remporté le prix du public de la meilleure websérie au Festival de Luchon 2015, suit une bande de dealers loufoques. Le second est un plan fixe dans une voiture partagée par quatre amis d’enfance.

A découvrir également : Visitez les plus belles plages de Guadeloupe

Parallèlement à des apparitions à la télévision (Platane, Engrenages) et au cinéma (Intouchables, La Fille du 14 juillet), il a surtout choisi de jouer des rôles de voyous : Dealer de shit dans Five (2016), homme de main dans la série Netflix Marseille (2016-2018), truand dans Nicky Larson (2018). Hedi Bouchenafa a ensuite retrouvé son complice d’En Passant Pécho, Nassim Lyes, pour l’adaptation en long métrage de la websérie du même nom. C’est désormais sur Netflix que les téléspectateurs peuvent retrouver Hedi et Cokeman, les deux pires dealers de Paris.

 Insolite

L’histoire se déroule en avril 2021. L’affaire aura défrayé la chronique ou plutôt la vidéo a suscité la polémique. C’est l’histoire d’une mauvaise blague faite en vidéo par Brahim Bouhlel, Zbarbooking et Hedi Bouchenafa et qui les a conduits à la justice.Cependant, un troisième est toujours en fuite, Si deux protagonistes ont été condamnés.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux début avril, Brahim Bouhlel double les voix de deux hommes filmés, l’humoriste Hedi Bouchenafa et l’influenceur Zbarbooking. Il leur fait également dire, à l’écran, selon Le Parisien « Moi ce que j’aime ici (au Maroc, ndlr), c’est tout le p **** que je paye 100 dirhams ». Trois enfants apparaissent ensuite dans la vidéo. À ce moment-là, la voix s’adresse à eux : « Salut vous, fils de p ****. Oui, votre mère est une grosse p ***** !

La mauvaise blague fait scandale, au Maroc et sur les réseaux sociaux où la polémique enfle, jusqu’à ce qu’elle prenne un tour judiciaire. Brahim Bouhlel et Zbarbooking sont placés en détention provisoire dans la foulée, puis jugés pour « diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement » et « détournement de mineurs ». Les peines ont été sévères. Brahim Bouhlel a été condamné à huit mois de prison tandis que son collègue influenceur a été condamné à un an de prison.

L’acteur Hedi Bouchenafa a quitté le territoire marocain quelques jours après le début de la polémique pour rejoindre la France. Sentant le trouble, l’acteur a mis les voiles avant l’ouverture de l’enquête. Et il semble qu’il ait eu du flair, puisque ces 2 collègues ont été condamnés à ferme. Cependant, un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui. Mais ne vous inquiétez pas, tout est rentré dans l’ordre depuis.

Loisirs