Qu’est-ce que le substrat d’une plante ?

Vous avez déjà certainement entendu parler de l’expression substrat d’une plante et vous vous demandez sans doute à quoi cela renvoie. Ce terme technique indique simplement la matière dans lequel une plante va tirer sa nourriture.

Pour les passionnés d’horticulture, il existe différentes sortes de substrats entre autres pour le rempotage, les semis ou les plantations et des mélanges spéciaux pour chaque type de plante. On vous vous dit tout sur la notion de substrat dans cet article.

A lire également : Recommandations générales de nettoyage pour le verre

Substrat d’une plante : définition et composition

Définition du substrat d’une plante

Le terme substrat est employé aussi bien dans le domaine de la botanique, de l’agriculture de la géologie et de l’horticulture. C’est ce dernier domaine qui va nous intéresser car il est question pour vous de connaître l’élément que vous allez utiliser pour faire pousser vos plantes d’intérieur et également celles du jardin. Le substrat peut donc se définir comme un support dans lequel une plante peut trouver les éléments nutritifs nécessaires à sa croissance.

Éléments de composition et caractéristiques d’un bon substrat

Le substrat d’une plante peut être soit de nature organique ou minérale. Il peut être composé de terre, de sable, de roche, d’humus ou encore d’un mélange de diverses matières. Vous pouvez vous en procurer en jardinerie déjà prêt à l’emploi ou le faire tout simplement vous-même chez vous.

A découvrir également : Trois bonnes raisons d’investir dans un spa

La composition de votre substrat est importante car elle doit pouvoir donner à votre plante les mêmes éléments et conditions de développement que dans la nature. Votre substrat doit être fait de telle sorte qu’il s’adapte aux besoins spécifiques de la plante. C’est pourquoi beaucoup de constituants vont entrer dans la fabrication de votre substrat, surtout dans le cas où vous avez des plantes différentes.

En outre le substrat doit pouvoir retenir la quantité d’eau requise pour la bonne croissance de votre plante, la bonne circulation de la sève et la bonne santé des racines.

Attention à ne pas confondre substrat et terreau !

Très souvent, il y a une confusion qui est faite entre le substrat et le terreau. C’est vrai que les deux termes ont une même base puisqu’il s’agit de mélanges de terre végétale et de différents composants organiques. Néanmoins, il existe bel et bien une différence entre les deux :

ce que le substrat d'une plante

  • Le terreau provient de la décomposition de la matière organique végétale (feuilles, écorces) ou du fumier ;
  • Le substrat quant à lui est obtenu en mélangeant plusieurs terres avec des minéraux, et aussi avec du terreau.

Différents types de substrats

Vous avez désormais une bonne idée de ce qu’est le substrat, mais avant de vous lancer dans sa préparation pour vos plantes, vous devez savoir qu’il en existe de plusieurs sortes. Les plus répandus étant le substrat organique (constitué d’écorce, de fibre de coco, de tourbe, de bille d’argile, etc.) et le substrat inorganique (composé de ponce, de sable, de vermiculite, de perlite, etc.). Il vous faut maintenant trouver le mélange idéal pour chacune de vos plantes. Une connaissance des différents types de substrat pour chaque type fleur ou de plante vous aidera à donner le meilleur soin à votre jardin.

Substrat pour plantes vertes

Si vous avez des plantes tropicales, vous devez savoir qu’elles ont besoin d’un environnement équilibré en phosphore, azote et potassium. Le substrat adapté doit contenir environ 60 % de tourbe, 10 % de perlite et 30 % de vermiculite.

Substrat pour plantes grasses

Les plantes grasses nécessitent un substrat particulier pour les aider à drainer l’excès d’humidité. Le sable est une excellente solution pour ce type de plantes. Vous pouvez tout de même y ajouter de la tourbe noire, de la perlite et de la vermiculite.

Substrat pour plantes acides

Ce sont des plantes doivent conserver une valeur de pH entre 4 et 6. Votre substrat doit tenir compte de cette exigence, sinon la plante risque de subir une décoloration et un jaunissement des feuilles. Un substrat composé d’un mélange d’environ 50 % de tourbe blonde, de 30 % de perlite et de 20 % de paillis fera certainement l’affaire.

Maison