USA : le report des taxes sur les autos importées

Donald Trump restera sans doute l’un des présidents les plus emblématiques de son époque. Pas seulement parce que c’est le Président des États-Unis, mais surtout pour ses choix et décisions qui ne sont pas toujours appropriés. En mai 2018, Donald Trump proférait des menaces selon lesquelles de nouvelles taxes douanières sur les importations de véhicules aux États-Unis allaient être imposées. Cette initiative avait provoqué de vives réactions à l’époque. Aux dernières nouvelles, il apparaîtrait que le rapport sur les taxes n’est toujours pas prêt en raison de « négociations en cours ».

Les taxes sur les voitures importées aux USA

À quelques jours de la fin du délai qui devait exonérer l’Europe de taxes punitives sur l’acier et l’aluminium, Donald Trump avait annoncé l’imposition de nouvelles taxes douanières concernant l’importation de voiture aux USA. Ces taxes pouvaient aller jusqu’à 25 % sur les voitures importées. Il avait invoqué comme mobile la protection de la sécurité nationale. Le projet avait rapidement suscité une vive inquiétude chez les élus du Congrès. Pourtant, il semblerait que le Président américain serait sérieusement en train de revoir ses projets.

Son administration a reporté sine die la publication concernant le rapport sur les éventuelles taxes supplémentaires à l’importation d’automobiles. Il semblerait que ce soit lié aux négociations en cours, des négociations qui se font avec l’Union Européenne, le Canada et le Mexique, et qui sembleraient avoir pour but de mettre un terme aux hostilités.

Les taxes seront-elles supprimées ?

Actuellement, une trêve concernant les hostilités reliant les États-Unis à l’Union Européenne est en train d’être mise en place. C’est dans cette optique que l’UE a affirmé être prête à supprimer les droits de douane sur l’importation de véhicules, si toutefois les États-Unis en faisaient de même également. C’est la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmstrom, qui l’a déclaré. Si Trump accepte donc de laisser tomber sa décision, l’Union Européenne va aussi supprimer les droits de douane sur l’importation des autos.

C’est en fin juillet 2018 que Donald Trump avait donné sa parole en soutenant qu’il allait bien temporiser sa menace sur les taxes supplémentaires. Quelques mois plus tard, le rapport a été reporté. Le secrétaire au commerce américain, Wilbur Ross s’est chargé d’expliquer dans un communiqué adressé au Wall Street Journal qu’il n’était d’ailleurs même pas évident que le rapport soit prêt à la fin de ce mois. Il faudra plutôt l’attendre vers les horizons fin février 2019.

Auto