Comment choisir sa hotte aspirante ?

Aujourd’hui, hotte aspirante pour votre cuisine ou votre laboratoire peut être aussi esthétique que performant. Cependant, face à la très large gamme proposée, il est parfois difficile de choisir. Pour la hotte de cuisine, par exemple, se choisissent selon des critères esthétiques, le type d’habitation, le volume de la pièce ou encore les habitudes culinaires. Voici comment choisir sa hotte aspirante.

Hotte à évacuation et hotte à recyclage

Dans la grande famille des hottes de cuisine, il existe deux grandes catégories : les hottes à évacuation et les hottes à recyclage.

Lire également : Assurance pour professionnel : tout ce qu’il faut savoir

Pour les hottes à évacuation, c’est sans doute le système le plus efficace. Les fumées grasses sont absorbées par un filtre en métal qui, lorsqu’il devient saturé, se nettoie au lave-vaisselle. Les odeurs, la vapeur ou encore les odeurs sont directement rejetées dans la pièce. Il faut dire que c’est un système de hotte, qui s’apparente à une hotte à flux laminaire, qui est le plus souvent installé dans les maisons individuelles.

Pour la hotte à recyclage, elle est moins efficace que le système à extraction, mais fonctionne en circuit fermé. Autrement dit, l’air est chargé et débarrassé des graisses et des odeurs de cuisine avant de passer par un premier filtre à graisse puis par un filtre à charbon actif. Plus simple à installer que la hotte à évacuation, la hotte de recyclage est le plus souvent installée dans les appartements lorsqu’il est presque impossible d’évacuer vers l’extérieur. En ce sens, il faudra veiller à changer le filtre du charbon tous les 6 mois afin de maintenir les performances de l’appareil.

A lire en complément : Quel logiciel de caisse adopter ?

Quelle puissance d’aspiration choisir ?

Une hotte de cuisine doit renouveler fréquemment le volume d’air contenu dans la pièce environ 10 à 12 fois dans l’heure. Elle se définit surtout en fonction du volume de la pièce et se calcule effectuant une multiplication entre la hauteur de la cuisine et sa surface. Ensuite, il faudra multiplier le résultat obtenu par 12 afin d’obtenir la puissance de la hotte.

Attention toutefois, car ce mode de calcul n’est valable que pour les cuisines fermées, un peu comme une hotte à flux laminaire dans les laboratoires. Dès lors, si votre cuisine est ouverte sur le salon, il faudra opter pour une hotte îlot central avec un débit un peu plus puissant. Quant à la hotte à recyclage, elle nécessite une puissance toujours 2 fois plus élevée que celle de la hotte à évacuation. Le nombre de vitesses n’est pas aussi à négliger, mais est largement déterminé par le type de préparation culinaire.

Pratique
Show Buttons
Hide Buttons