Pose de carrelage : Toutes les astuces pour un résultat parfait

Poser un carreau est un projet de bricolage que tout le monde peut entreprendre. Cela permet d’économiser beaucoup d’argent. Cependant, une fois le carrelage réalisé, vous ne pouvez pas le poncer, le calfeutrer ou le clouer à nouveau. Il est donc préférable de bien faire le travail dès la première fois. Découvrez dans cet article quelques astuces pour y parvenir.

Se munir des outils nécessaires

Pour réussir à poser les carreaux dans une maison, vous devez avoir sur vous certains outils.

Lire également : Le fauteuil relax, un meuble qui invite à la détente

Genouillères et perceuse

Les genouillères sont laides, presque toujours inconfortables et chaudes. Elles sont aussi 100 fois mieux que de s’agenouiller sur ses genoux nus toute la journée. Pour la perceuse, optez pour un régime de 0 à 450 tr/min en petite vitesse. Une perceuse sans fil tourne à peu près à la bonne vitesse pour mélanger la boue sans la fouetter.

Truelle

Utilisez une truelle à marges Hyde Tools. Cet outil est idéal pour mélanger de petites quantités de matériau, récupérer le mélange dans le seau et l’étaler sur le sol. Utilisez également une truelle dentée de 3/8 x 3/8 pouces. Les carreaux de grand format nécessitent une truelle de grand format. Utilisez une truelle à bords plats pour poser une couche sur le sol avant de la peigner. Pour les carreaux en planches, peignez-la perpendiculairement à la longueur des carreaux.

A lire aussi : Changement de serrure affaire délicate et difficile

Scie

Une scie à carreaux à coupe humide de haute qualité est la seule solution possible. Il n’existe pas de scie qui ne pulvérise pas d’eau. Alors, installez-la à l’intérieur, là où elle peut être mouillée et où vous pouvez la nettoyer sans abîmer les choses.

Redresser votre sol

Dans la plupart des travaux de rénovation, le ragréage de sol permet d’aplanir le sol. Si votre sol présente des creux ou des bosses profondes de plus d’un quart-de-pouce, préparez du ragréage et versez-le. Vous devez obtenir la bonne viscosité, c’est-à-dire que le mélange doit être un peu plus visqueux que l’eau, mais pas trop. Le produit doit être suffisamment fluide pour que la gravité puisse l’attirer dans un endroit bas. Éliminez les bords avec une truelle plate.

Faire le mélange de la boue et disposer correctement les carreaux

Le mélange doit être à peu près aussi épais que du beurre de cacahuète. Lorsque vous le peignez à l’aide d’une truelle dentelée, il doit couler, mais rester debout. La raison pour laquelle il faut tester l’épaisseur est que les carreaux sont pressés dans le joint debout du mortier-colle. Lorsque la boue s’écrase derrière le carreau, cela fait adhérer le carreau au sol. Si le mélange est trop aqueux, vous risquez de devoir remplacer un carreau dans un travail fini.

En outre, une consistance pâteuse vous permet de « reboucher » un carreau. Cette opération consiste à ajouter du mastic à l’arrière du carreau et sur le sol pour compenser un carreau dont la position est trop basse par rapport à ses voisins.

Pour disposer convenablement les carreaux, veillez à ce que la première rangée de carreaux soit de la même largeur que la dernière. Tenez compte de la taille de la pièce. Plus la pièce est grande, plus c’est difficile. Plus il y a de critères comme des encoches autour des éléments de la pièce, plus vous devrez réfléchir et planifier. Utilisez un laser visible pour tracer une ligne puis mesurez le reste de la pièce. Faites de petits ajustements et tracez la ligne finale à la craie.

Astuces finales

Les choses sur roues se déplacent plus facilement. Construisez des chariots et faites rouler les fournitures chaque fois que c’est possible. Ils sont parfaits pour mélanger le mastic. Fabriquez un pont pour éviter littéralement de vous mettre dans un coin. Lorsque vous n’avez plus de place, terminez simplement la journée. Traversez le pont pour sortir de la pièce et terminez les derniers carreaux le jour suivant.

L’étape finale de tout travail de carrelage est le coulage. Pour que le coulis adhère bien, il est important de changer régulièrement l’eau. Une eau propre nettoie mieux les joints. Les chiffons humides, mais non trempés, sont les plus efficaces.

Maison