Louer cabinet entre professionnels, les bons à savoir

La sous-location entre professionnels séduit de plus en plus d’entrepreneurs, et cela est certainement dû aux différents avantages qu’elle procure. Cependant, avant de se lancer dans la location de bureau ou de local commercial auprès d’une autre enseigne, voici quelques principes à connaître.

Procédures et obligations en partage cabinet

Il est devenu de plus en plus courant pour deux entreprises de partager leur local, et cela pour différentes raisons. Chacune des parties doivent remplir certaines conditions avant de pouvoir mettre en location et sous-louer un local. Un contrat de bail doit être établi entre le locataire-bailleur et le locataire désignant les conditions ainsi que les clauses en rapport avec la location. Pour que le contrat prenne effet, il est impératif que le propriétaire du bien en question acquiesce la sous-location.

Ce dernier est en droit de refuser la sous-location sans fournir d’éventuelles explications au locataire. Effectivement, il n’entrera pas en contact avec la personne qui sous-loue son bien, mais en cas de non-paiement du loyer, les deux parties pourront se communiquer. Afin que le contrat soit effectif, il est recommandé que le bailleur ainsi que le propriétaire signe le contrat de bail pour valoir ce qui est de droit.

A noter que le locataire-bailleur ainsi que le sous-locataire sont tenus par le respect du code du commerce et au bail qu’ils ont accepté. Cela permet en effet de protéger les intérêts du bailleur mais aussi du locataire, tout en contribuant au développement de leur activité.

Les avantages liés à la sous-location de bureau

Le partage cabinet présente différents avantages, surtout pour les bailleurs qui envisagent de réduire le coût de leur exploitation. En sous-louant une partie de leur local, les entreprises peuvent réaliser de réelles économies sur les charges liées à la gestion de leur bureau ou de leur local commercial. En plus de cela, elles peuvent générer un revenu propre à leur activité, qui n’est pas imposable selon certains critères.

Alors, pour bénéficier des avantages fiscaux et financiers sur leur activité, de plus en plus d’entreprises se mettent à la location de bureau ou de local commercial. Pour certaines entreprises, la sous-location est une solution des plus incontournables afin de compléter leur préavis surtout si elles souhaitent déménager. Cela aura moins d’impact sur leur charge fixe, leur permettant d’amortir les loyers à payer.

Pour les sous-locataires, louer cabinet leur offre également différents avantages considérables. Cela concerne entre autres la souplesse de leur contrat de location, l’adaptation de leur local en fonction de leur activité, sans  oublier la possibilité de mobilité dans leur activité. C’est pour cette raison que ce genre de location est suggéré pour les nouvelles entreprises et les startups qui se lancent dans le milieu entrepreneurial.

Certes, sous-louer un bureau ou un local commercial présente de multiples avantages. Mais, pour pouvoir tirer profit des différents avantages qui en découlent, il est suggéré de se confier à des professionnels dans ce genre de location. Que vous êtes bailleur  ou locataire, faire appel au professionnalisme de ces agences est des plus conseillées pour éviter les mauvaises surprises.

Economie-Commerce
Show Buttons
Hide Buttons