Combien coûte un divorce à l’amiable ?

Le divorce à l’amiable est l’une des séparations les plus plébiscitées par les couples. Cela s’explique par son coût avantageux. Cependant, il serait compliqué de dire exactement combien ce type de divorce pourrait vous prendre. Si vous vous posez également cette question, vous êtes au bon endroit. Il contient en effet tous les éléments de réponse à votre préoccupation.

Le divorce à l’amiable : c’est quoi ?

Afin de mieux appréhender le sujet concernant le coût de ce type de divorce, il est nécessaire que vous sachiez ce que c’est un divorce à l’amiable. De ce fait, une séparation à l’amiable implique un processus par lequel les époux décident de rompre dans de meilleures conditions. En effet, chaque partenaire est conscient des conséquences de leur séparation aussi bien pour eux que pour leur progéniture.

A voir aussi : Des bons conseils pour un déménagement réussi

Contrairement aux autres types de divorces, le divorce à l’amiable peut être entamé juste après le mariage. Les avocats des deux parties vont se regrouper pour établir une convention qui contient diverses modalités. Ensemble, ils détermineront la pension de vos enfants, l’autorisation parentale ou encore la répartition des biens.

Par ailleurs, quoique le divorce à consentement mutuel puisse être avantageux, son coût peut varier selon plusieurs modalités.

A voir aussi : Les coûts d'une avance de fonds sur une carte de crédit

Un prix selon votre avocat

Avant, il était possible de se faire représenter par un seul avocat. Cela permettait de réaliser d’importantes économies. Néanmoins, les choses ont évolué depuis le 1er janvier 2017 : chaque partenaire doit se faire représenter par un avocat. Pour cela, vous pourrez débourser jusqu’à 2000 euros en moyenne à raison de 1000 euros par partenaire.

Cela dit, vous pourrez trouver des avocats qui proposent des tarifs encore plus attractifs. Par ailleurs, outre les honoraires de l’avocat, vous devez prévoir les frais du dépôt de la convention chez un notaire. Ces frais dépassent rarement les 51 euros TTC.

Un prix en fonction d’un bien immobilier

Le prix de votre divorce peut être également revu en hausse lorsqu’en commun, vous disposez d’un bien immobilier. En effet, pour le vendre, vous aurez besoin d’un état liquidatif puisque vous devez en amont partagé le bien. De ce fait, vous devez faire appel à un notaire. Les frais du notaire représentent 1 % de la valeur du bien. Si vous avez un bien de 30 000 euros par exemple, vous devez payer 300 euros (à partager entre les époux) en plus des 2000 euros de base.

Le prix selon un processus en ligne

Il est possible aujourd’hui de rompre sur internet. C’est un processus à distance qui présente des avantages économiques importants. Cependant, vous devez vérifier que le site de l’avocat pour lequel vous voulez opter est affilié au Barreau (l’ordre professionnel des avocats).

Après vérification, vous pourrez entamer votre processus en partant du principe que chaque époux est d’accord sur toutes les modalités. Sur internet, chaque conjoint pourra simplement payer la somme de 480 euros. Cela élève le total des deux partenaires à environ 1000 euros. Une réduction de moitié comparée à une démarche physique avec vos avocats.

En résumé, le prix d’un divorce à l’amiable va dépendre non seulement des honoraires de votre avocat, mais aussi de certaines modalités supplémentaires. Le prix est néanmoins compris entre 400 et 2000 euros.

Actualité
Show Buttons
Hide Buttons