Signe de Hoffman : Test, résultats

Le signe de Hoffman est utilisé en médecine plus particulièrement en neurologie. Concrètement, il s’agit d’un test dont le résultat est positif lorsque le relâchement brusque d’une flexion forcée du majeur entraîne une flexion de l’index et du pouce.

Vous avez entendu parler et vous ne connaissez pas vraiment ce que c’est ? Vous voulez connaître d’avantage sur le signe de Hoffman ? Dans cet article, vous allez découvrir ce à quoi renvoi ce test clinique.

Lire également : 5 signes qui montrent que vous avez trouvé le bon dentiste

La procédure du test de Hoffman

Le teste de Hoffman est très facile à faire. La procédure qui consiste à le réaliser est très simple, elle peut être appliquée par n’importe qui, il suffit juste d’exécuter à la lettre ce qui va suivre. Ce test consiste à tenir le majeur de n’importe quelle main (au niveau de la pointe), le basculer vers le bas et à le relâcher par la suite. Le test est concluant lorsque qu’il y a flexion et adduction du pouce sur la main du même côté.

C’est ainsi que se fait le test de signe de Hoffman. Vous l’aurez donc compris, ce test est très facile à réaliser et ne nécessite aucune expérience dans le domaine médical pour être effectué. N’importe qui peut le faire. Cependant, le véritable souci se situe au niveau de l’interprétation du résultat du test.

A lire également : Arrêter de fumer : la prise de poids est-elle (vraiment) inévitable ?

Signe de Hoffman : quel résultat ?

Vous êtes par hasard tombé sur un article qui traite du signe de Hoffman, par curiosité vous avez effectué ce test. À la suite de cela, vous avez effectivement observé une flexion et adduction de votre pouce, bref le test est concluant. Sauf que vous ne savez pas quelle explication accrocher à la réussite de ce teste.

En effet, lorsque vous faite le test du signe de Hoffman, et que vous avez un résultat positif, l’interprétation que l’on fait est que vous êtes éventuellement en victime d’une affection nerveuse. D’après les experts, lorsque le reflex de Hoffman est positif, les secousses de doigts que vous remarquez suggèrent que vous malade. On peut donc en déduire qu’il ne réussit que chez les personnes pas saines.

Paradoxalement, si vous réalisez ce test et qu’il n’est pas concluant, cela signifierait que vous ne présentez pas de problèmes de santé, et donc, l’individu ne devrait pas chercher à consulter un médecin, à moins de le faire pour d’autres situatios. Cependant, il est important de relever qu’actuellement, le signe de Hoffman n’est pas considéré comme un outil de diagnostic fiable. Ainsi donc, un individu ne saurait se présenter dans un centre de santé pour le seul motif que son reflex de Hoffman ne serait pas positif.

Signe de Hoffman

Signification d’un résultat positif au signe de Hoffman

Le résultat donné par le test d’Hoffman a souvent causé des problèmes dans son interprétation. Comme il a été dit un peu plus haut, ce teste est positif lorsque que le pousse répond selon les descriptions faites en sus. Pour certains experts, cela peut signifier deux choses. Soit l’individu est bien portant, soit il présente des pathologies neurologiques.

Dans le premier cas, il ‘agit d’une réaction naturelle de l’organisme, de ce fait, il y a de grande chance que vous ne soyez victime d’aucune maladie. Dans le second cas, lorsque le test de Hoffman est positif, cela peut signifier que l’individu est victime d’une affection neurologique, ou concrètement, d’une atteinte du système nerveux qui affecte les nerfs cervicaux.

Si le test a été effectué sur les deux mains et que le résultat n’est pas concluant sur une seule main, ce que l’on doit comprendre par-là est que l’affection dont est victime l’individu ne touche qu’un seul côté de son corps.

Si au bout de votre test de Hoffman votre médecin estime que votre état neurologique vous amène à obtenir le résultat que vous avez eu, il est en droit de vous recommander d’autres tests plus techniques afin d’être plus fixé sur votre état de santé. Parmi les tests qu’il peut vous recommander, on cite l’examen sanguin, un test du liquide céphalorachidien, une imagerie à résonnance magnétique, et même des tests de simulation. Ces derniers utilisent des chocs électriques afin d’observer les réponses des nerfs. Les tests ainsi recommandés permettront de mieux diagnostiquer les causes d’un signe de Hoffman positif.

Quelles explications pour un résultat négatif ?

Si certaines personnes sont positives au signe de Hoffman, d’autres par contre ne le sont pas. Quand est-ce que l’on est négatif au signe de Hoffman ? Si vous effectuez le test et que votre pouce ne réagit pas comme décrit dans les développements précédents, alors vous êtes testé négatif au signe de Hoffman. Contrairement à l’interprétation d’un résultat positif, celui du résultat négatif ne présente pas de souci.

En général, les médecin interprètent souvent ce résultat comme étant tout à fait normal, il n’est donc pas obligé de vous faire passer d’autres tests. Cependant, si  vous obtenez un résultat négatif malgré la survenance des symptômes de maladies neurologiques, votre médecin peut vous recommander des tests supplémentaires.

Santé
Show Buttons
Hide Buttons