Séville, la capitale andalouse

Séville est une ville située au sud de l’Andalousie, capitale de cette province autonome espagnole et quatrième ville d’Espagne. Cette ville est très demandée par les touristes désireux de passer un séjour en Andalousie et cela s’explique par le très bon accueil que Séville est capable d’offrir : nombreux hotels, musées, parcs à thèmes, cinémas, théâtres, salles de spectacle… De plus, Séville est une ville très vivante. Cette petite capitale possède de nombreux bars et terrasses, dans lesquels, chaque soir, l’animation et la musique sont à leur paroxysme, sans oublier bien entendu l’accompagnement obligatoire lors d’une soirée en Andalousie : les tapas ! Mais Séville est aussi une ville qui a hérité d’une histoire très riche, notamment par son passé arabe et son activité de commerce vers l’Amérique.

 

La cathédrale de Séville

 

Séville est une ville qui a su dignement allié son passé et sa modernité et elle exhibe fièrement ses nombreux monuments le long du Guadalquivir, le fleuve qui traverse la ville.

 

Déclarée patrimoine de l’humanité par l’Unesco en 1987 et bien de valeur universelle exceptionnelle en 2010, la cathédrale de Séville est l’emblème de la ville. C’est la cathédrale gothique avec la plus grande superficie au monde, elle possède plus de trente chapelles ! Elle a été construite suite à la démolition de l’ancienne mosquée Aljama de Séville et en garde son clocher, qui est en fait l’ancien minaret de la mosquée.

 

Une construction hors norme

 

Si tous les documents datent le début de sa construction à 1433, les travaux commencèrent en 1402 selon les mythes qui l’entourent. En tout cas, il aura fallu quelques dizaines d’années pour poser la dernière pierre. Symboliquement, on referme le haut de la coupole en 1506, soit plus de 70 ans après le début officiel des travaux… Ce qui reste tout de même un exploit pour l’époque.

 

Même après la fin de sa construction, on n’a jamais cessé de travailler sur le bâtiment : on consolidait le travail déjà réalisé, on apportait de nouvelles dépendances extérieures, on décorait l’intérieur et on restaurait la cathédrale lors d’événements particuliers, comme le tremblement de terre de 1755.

 

Les derniers travaux effectués sur la cathédrale datent de 2008. On a remplacé 576 pierres qui formaient l’un des piliers du bâtiment. Ce travail fut périlleux mais a été rendu possible par l’intermédiaire de différentes techniques.

 

Dans la cathédrale, on retrouve aussi le corps du célèbre explorateur Christophe Colomb, à qui l’on attribue la découverte de l’Amérique et le corps du roi Fernando III de Castille.

 

Voyage
Show Buttons
Hide Buttons