Une dent restaurée grâce à l’imprimante 3D

dentC’est quelque chose à laquelle on s’attendait un peu depuis quelques années : restaurer complètement une dent grâce à l’imprimante 3D. C’est désormais possible et ceci est une technique qui va sans doute révolutionner le quotidien des dentistes. C’est surtout une technique qui fonctionne selon un procédé simple : la prothèse dentaire est réalisée en impression 3D à partir d’une impression optique. Le but est de réparer une dent et la conserver vivante. La réparation dentaire grâce à l’imprimante 3D pourra se faire en cabinet ou au laboratoire.

Un procédé qui prend de l’ampleur

Longtemps restée confidentielle, la restauration de la dent grâce à l’imprimante 3D se démocratise de plus en plus. En ce moment, environ 5% des dentistes en France sont équipées de ce type de technologie. Il faut dire qu’il s’agit d’un procédé qui a longtemps été tenu à l’écart, car la sécurité sociale remboursait mal les frais dentaires. Du coup, ces derniers étaient obligés de se rabattre sur leur mutuelle. De plus, le prix de l’équipement pouvant permettre l’opération est assez exorbitant (100.000 euros).

A découvrir également : Google adwords, comment l’adopter pour son référencement ?

Cependant, il faut dire que les résultats qui ont été obtenus depuis lors sont tout simplement spectaculaires. En effet, une seule séance de 3 heures peut permettre de restaurer parfaitement une dent abîmée. Le résultat est tout simplement unique, car vous avez la sensation de retrouver entièrement vos dents. En ce moment, la faculté dentaire de Montpellier a déjà ouvert au public une unité d’application médicale de France qui est entièrement dédiée à la CFAO avec le logiciel mastercam. Mais pour l’instant, cette unité travaille uniquement sur une seule dent. La perspective d’un prothèse ou implant réalisée à partir de cette technique se précise de plus en plus.

L’imprimante 3D va révolutionner la médecine

Après les plâtres réalisés avec l’imprimante 3D et aujourd’hui la restauration dentaire, on peut dire que l’imprimante 3D va bientôt révolutionner la médecine. Son entrée dans les hôpitaux se fait de plus en plus remarquer, notamment au sein des services de chirurgie maxillo-faciale et reconstructrice. Le CHU de Dijon est surtout le premier hôpital de France à investir sur des imprimantes 3D qui ont permis à plus d’une vingtaine de patients de bénéficier d’une chirurgie réparatrice du crâne. Pour le reste, la nécessité se trouve sans ailleurs et le prix des imprimantes 3D ralentit leurs ardeurs. Quoi qu’il en soit, les imprimantes 3D pourraient faire gagner beaucoup de temps à la médecine.

A voir aussi : Ne pas maîtriser Excel devient discriminant !

Tech
Show Buttons
Hide Buttons