Comment investir dans le vin ?

Avant d’investir dans le vin, il est essentiel de bien se renseigner et de disposer de moyens conséquents. Bien que l’investissement dans le vin vous permette de diversifier votre patrimoine, il peut aussi comporter des risques. Voici la façon dont vous pourriez investir dans ce domaine.

Faut-il réellement investir dans le vin ?

Avant de parler de la façon dont on peut bien investir dans ce marché, il est bien de faire le point sur la pertinence ou non de l’investissement dans le vin. Peut-être que vous vous demandez toujours si ce marché est intéressant pour un placement.

A lire aussi : Aller jusqu’aux limites pour atteindre la réussite ultime

Le marché du vin répond à une règle universelle en économie : la relation entre l’offre et la demande. Puisque cette relation est adaptée au monde du vin, on constate que les grands crus rares qui sont réclamés de partout se vendent à des prix assez élevés. Par contre, les vins de table sont souvent plus accessibles. À partir de cette analyse basique, remarquez qu’investir dans le vin vous fera gagner énormément, à condition de savoir réellement la façon dont vous devrez vous y prendre.

Quelles sont les différentes façons d’investir dans le vin ?

Pour procéder à un réel investissement dans le vin, il n’est pas seulement question de prendre quelques bonnes bouteilles de vin chez votre caviste. Il existe aussi des fonds qui sont spécialisés dans l’investissement de type vinicole. On appelle généralement cet investissement le « vin papier ». Ces fonds spécialisés investissent dans les grands crus que les œnologues sélectionnent. Dans ce cas, vous n’êtes pas obligé de posséder des bouteilles de vin chez vous. Vous vous contentez d’effectuer votre placement.

A lire aussi : Comment bien réussir son stage en entreprise ?

 

L’autre solution consiste à investir dans des groupements fonciers viticoles (GFV). Les GFV permettent d’acquérir une ou plusieurs parcelles de vignes. Ici, la fiscalité est beaucoup plus attractive. Pour cause, les revenus s’imposent dans la catégorie des revenus fonciers. Par contre, le ticket d’entrée est assez élevé.

Si vous désirez investir directement sans que vous n’ayez à passer par les fonds spécialisés, c’est également une possibilité envisageable. Toutefois, il faut disposer d’une cave réellement adaptée et modifier votre assurance habitation de sorte à bien assurer la protection de vos bouteilles. De façon générale, vous n’aurez pas à payer d’impôts pour cela considérant qu’il est question d’un loisir et non d’une activité professionnelle. Néanmoins, lors de la revente, si les bouteilles génèrent des plus-values elles peuvent être imposables.

Vous avez également la possibilité d’investir dans les vignobles en achetant des actions auprès de sociétés placées en bourse. Il y a également des opérations de « wine funding » qui sont des sortes de financements participatifs vous permettant de devenir actionnaire d’une exploitation viticole.

N’oubliez pas que tout investissement est soumis à des risques

Pour investir dans le vin et faire de bons chiffres d’affaires, il est important d’avoir des connaissances dans le domaine. Vous devrez avoir des connaissances en œnologie. Cela vous permettra de bien choisir les bouteilles. De plus, les fonds viticoles ainsi que les DFV, ne vous garantissent pas réellement votre capital. Cela fait que vous pourriez en perdre une partie ou même le tout. Bien que ce soit très rare, ce sont des possibilités à ne pas écarter.

Investissement dans le vin : comment minimiser les risques

Au lieu d’investir dans l’immobilier locatif, dans la bourse ou dans l’or, certaines personnes choisissent d’investir dans le vin. Cette forme d’investissement s’adresse notamment aux personnes qui entretiennent une certaine passion pour l’œnologie. Elle requiert également une bonne connaissance de la commercialisation du vin à l’échelle nationale et mondiale. Comment réussir son investissement dans le vin ?

Investir dans une cave à gestion éclairée

Le vin est une véritable passion pour certaines personnes. Goûter au vin et reconnaître les saveurs relèvent d’une science et d’un art. Des personnes n’hésitent pas à organiser un séjour pour suivre la route du vin en Bourgogne et dans d’autres domaines viticoles réputés de la France. Malgré tout, le vin est il un bon investissement ? Vaut mieux s’orienter vers d’autres domaines d’activité ? – Il faut savoir que les vins grands crus venant des domaines viticoles réputés de la France se vendent à des prix élevés sur le marché national et international. Ce prix est décuplé en fonction de la qualité du vieillissement ou de la vinification du vin. Également, la demande est croissante en Europe et dans d’autres pays comme la Chine, le Brésil…

Pour votre projet d’investissement dans le vin, misez tout d’abord sur le « vin papier ». Pour ce faire, rendez-vous sur un site spécialisé dans l’investissement dans le vin. Créez un compte et constituez votre cave à vin à gestion éclairée. Des œnologues compétents vous accompagnent pas à pas dans le choix de vins grands crus à conserver dans votre cave de vins grands crus.

Commencez par une formule basique avec des frais de stockage raisonnables. Cela vous donne l’opportunité de gagner des pourcentages sur les prix de vente des vins de votre cave.

Cave à vin en ligne : miser sur une gestion libre et progressive

La cave à vin à gestion éclairée est pour les personnes qui débutent dans l’investissement dans le vin. Cette formule basique et à frais raisonnables vous familiarise avec les procédés techniques de gestion de cave à vin. Elle vous permet également de comprendre le commerce du vin. Encore, c’est une bonne façon d’évaluer la rentabilité de l’investissement dans le vin papier.

Avec le temps, vous avez des connaissances accrues sur le placement dans le vin papier. Vous êtes également en mesure d’évaluer avec précision la volatilité de l’actif vin sur le marché classique et sur le marché boursier.

Pour davantage de rentabilité, vous pouvez passer à une offre d’investissement de prestige avec un placement conséquent. Cette formule vous permet aussi de constituer par vous-même votre cave à vin. Vous choisissez les vins grands crus à conserver dans votre cave à vin selon votre connaissance du marché.

La formule cave à vin de prestige ou de type platinum vous fait bénéficier d’une exonération de TVA sur l’achat de bouteilles de vin, sur les frais de stockage et aussi sur les plus de revente. Également, vos vins sont proposés sur le marché professionnel et promettent ainsi des revenus conséquents.

News
Show Buttons
Hide Buttons