Quelles sont les obligations d’une banque ?

Aujourd‘hui, les banques ont plusieurs obligations fixées par la loi. Ainsi, tous les établissements bancaires sont tenus de respecter un certain nombre de règles vis-à-vis de leurs clients. Cela veut dire que votre relation avec votre banque engendre des responsabilités que celle-ci doit assumer. Vous trouverez dans cet article les obligations d’une banque envers ses clients.

Une obligation d’information et de loyauté

Parmi les obligations d’une banque envers ses clients figurent l’information et la loyauté. Dans le premier cas, votre banque doit vous fournir toutes les informations essentielles à la bonne compréhension d’un crédit, d’un service ou d’un placement. Elle a non seulement l’obligation de bien vous renseigner, mais aussi de s’assurer que vous avez bien compris les clauses de chaque nouveau contrat.

A lire en complément : Lebipede.fr pour les passionnés de courses à pied

En effet, les banques doivent bien informer leurs clients surtout lors de l’ouverture d’un compte ou de la souscription d’un prêt. Généralement, cette obligation d’information concerne les conditions du service souhaité par les clients. Ainsi, les établissements bancaires, par leurs conseillers, doivent informer leurs clients sur toutes les éventuelles conséquences relatives à un service ou à un produit.

Pour remplir cette obligation liée à l’information, les banques doivent fournir certaines données bien précises, claires et non biaisées à leurs clients. Il s’agit notamment :

A voir aussi : Personnaliser vos uniformes professionnels

  • des pièces à fournir lors de la signature d’un contrat bancaire ;
  • des tarifs pratiqués par l’établissement bancaire ;
  • des modalités pour bénéficier d’un prêt, etc.

Soulignons que cette obligation relative à l’information est liée à celle de la loyauté. En effet, les établissements bancaires doivent être loyaux vis-à-vis de leurs clients. De plus, ils doivent faire preuve de transparence totale envers ces derniers afin de préserver un lien de confiance. Ils ont également un devoir de non-ingérence dans les affaires de leurs clients. Les banques n’ont donc pas le devoir de vous conseiller ou de vous présenter la stratégie patrimoniale qui convient le mieux à votre situation.

Une obligation de vigilance

Encore appelées ‘’obligations générales de prudence’’, les obligations de vigilance consistent à lutter contre le blanchiment d’argent ou contre le financement de toute autre activité illicite. En effet, la banque doit afficher une connaissance actualisée de ses clients. Elle doit suivre l’évolution des revenus de ces derniers, la composition de leur patrimoine financier ainsi que leurs transactions. Pour cela, les établissements doivent mieux connaître leur clientèle afin de lever d’éventuels doutes relatifs à certaines opérations bancaires. Cette obligation de vigilance est notamment basée sur :

  • la surveillance ;
  • l’information ;
  • le discernement.

Le non-respect de cette obligation engage la responsabilité disciplinaire et pénale des banques.

Les obligations d’une banque face au surendettement

Il est indispensable que le banquier s’informe sur votre situation financière avant de vous octroyer un crédit ou de vous faire une proposition de placement. Aussi, lorsque vous vous retrouvez dans une situation de surendettement, l’établissement bancaire a pour obligation de mettre à votre disposition toutes les informations nécessaires. Il doit vous informer des conditions de fonctionnement de votre compte, des conséquences en termes de gestion et des opérations de paiement.

Votre banque peut donc vous adresser un courrier par l’intermédiaire de votre conseiller bancaire ou vous proposer un rendez-vous. Elle doit vous aider à trouver une stratégie adéquate et des solutions idoines, spécifiques à votre situation. Autrement dit, votre banque, dans le but de maintenir la continuité des services bancaires, doit présenter les mesures qui s’offrent à vous. Elle a également pour obligation d’ajuster les autorisations de découvert avec votre accord.

Les obligations d’une banque face au crédit à la consommation

Avant la souscription d’un contrat de prêt à la consommation, votre banque doit d’abord vous informer des éventuels risques et conséquences. En effet, votre conseiller bancaire a l’obligation de vous préciser les différentes caractéristiques de cette offre ainsi que son impact sur votre situation financière.

Ceci étant, vous recevrez un document qui recense toutes les informations utiles et nécessaires à la bonne compréhension dudit contrat. De plus, votre banque doit vous informer sur la nature du crédit, l’identité et l’adresse du prêteur, la durée du contrat et le taux annuel effectif global.

News