Pourquoi a-ton inventé le gabion ?

Le nom Gabion provient de l’italien signifiant gabbione ce qui signifie « grosse cage ». Il fut originellement un moyen défensif utilisé comme position de couverture contre les tirs des adversaires en temps de guerre. Il fut remplacé par le système des sacs de sables plus simples de fabrication et d’usage néanmoins il reste d’usage dans l’armée. Il est fabriqué sous forme de panier en osier rempli de terre et de gravats et fait également partie des outils d’attaque et de défense des places fortes.

Des gabions pour l'intérieur

Le gabion de nos jours

De nos jours, le gabion se présente sous forme de casiers faits de fils de fer tressé rempli de pierres, utilisés comme habillage de façade ou pour construire un mur de soutènement. Dans les aménagements hydrauliques, on s’en sert afin de lutter contre l’érosion fluviale ou torrentielle. Dans d’autres cas, on s’en sert pour la stabilisation des pentes ébouleuses ou pour la construction des paravalanches du fait de sa capacité drainante.

En panneaux électrosoudés, il permet la mise en place d’aménagement paysager grâce à l’usage de matières robustes et peu sensibles au vandalisme. Les surfaces anti-bruit faites en gabion ont de grandes facultés d’absorption acoustique du fait de la masse du matériau, de son remplissage, mais aussi du fort pourcentage de vide existant entre les pierres liées à une surface peu réfléchissante. Il peut être également fait en tissage de fil de métal ou par soudage de fils avec des maillons carrés ou rectangulaires. En résumé, le gabion connait une grande variation d’usage en passant par une utilisation militaire et balistique, en mur, en habillage de façade, dans les aménagements hydrauliques, dans la confection de surface insonorisée…

Le gabion, du fait de sa texture, de ses formes et de sa composition changeante a eu un certain impact dans de nombreux domaines. Bien que son utilisation dans certains pays ait été réduite, il reste néanmoins un outil de décoration.

Maison/Déco
Show Buttons
Hide Buttons