Voyage dans l’Ouest Américain : une halte sur la route de l’Arizona

Rares sont les amateurs de films westerns qui ne connaissent  l’Arizona que du  nom. C’est le berceau des cow-boys, là où Morris, l’auteur de Lucky Luke, a puisé toute son inspiration pour créer ses scénarios. Coincé entre la Californie et le Nevada, sur la frontière de l’Utah, l’Arizona est l’une des plus belles plus belles merveilles du monde. D’ailleurs, cet été, c’est la période idéale pour enfin la visiter.

L’Arizona : l’Etat mythique des Etats-Unis

la route de l’ArizonaL’Arizona fait partie de cette Amérique que l’on arbore. C’est le  territoire des grands espaces, des vieilles traditions et de la culture indienne, notamment des Navajos. C’est une terre authentique qui partage le désert du Sonora  où la nature est quasiment intacte. Souvent synonyme du Monument Valley dont la star est le Grand Canyon et ses célèbres vallées escarpées, l’Arizona compte pourtant d’autres endroits à visiter. Pour les découvrir, autant commencer par sa capitale. Phoenix est la porte d’entrée qui mène vers Flagstaff, l’une des destinations qui laissent encore transparaitre l’ambiance du grand ouest  sauvage. Traversée par la légendaire Route 66, la citée abrite des motels, des diners et des bâtiments en briques qui sont devenus vintages au fil des années. Mis à part des musées, les galeries d’art et les ranchs de Scottsdale, les amateurs des  westerns ne manqueront sous aucun prétexte le vieux Tucson. Ville créée de toutes  pièces par la Columbia pour tourner des scènes de films. Ici, on croise des acteurs avec un pistolet à la ceinture et prêts à dégainer.

Avant le grand voyage : les formalités à revoir

À l’instar de l’Arizona, l’Ouest américain abrite des villes qui méritent  le détour. Alliant déserts et architecture contemporaine, l’Etat de la Californie cache aussi des cités qui ont le plus marqué l’histoire de l’Amérique. Los Angeles, San Francisco, Floride ou encore Las Vegas sauront éblouir les voyageurs en quête d’aventures inoubliables. Cependant, avant de décider de son itinéraire, il va falloir s’occuper de certaines formalités administratives. En effet, bien qu’elle soit un pays libre, l’Amérique ne reçoit pas qui veut. Pour visiter les USA, l’obtention d’un visa est impérative. Néanmoins, étant éligibles au programme d’exemption de visa, les touristes européens n’ont plus besoin de se soustraire à cette démarche. Malgré cela, ils sont soumis à une autre forme de formalité de  voyage  pour les USA (consultez plus d’informations sur cette page). De ce fait, les Français, les Belges et  les Suisses qui souhaitent séjourner aux Etats-Unis doivent être en possession d’un ESTA. La demande d’autorisation de voyage se fait uniquement en ligne via le site officiel de l’ambassade américaine. Par ailleurs, on peut également s’adresser à une plateforme privée pour les requêtes urgentes.

 

 

Voyage
Show Buttons
Hide Buttons