Voyage aux États-Unis : comment avoir Internet ?

Les voyageurs sont toujours confrontés à ce genre de souci, comment se connecter quand on est à l’étranger ? Ne serait-ce que pour poster une ou deux petites photos sur Instagram, il faut avoir accès à internet. Si vous prévoyez de faire un voyage aux États-Unis, voici comment vous pouvez avoir internet.

Partir aux États-Unis

Comment poster vos meilleurs selfies depuis un précipice du Grand Canyon si vous n’y êtes pas ? Pour que vous puissiez avoir l’autorisation de fouler le sol des États-Unis, vous devez vous munir d’une ESTA. C’est une autorisation facilement accessible par demande sur https://www.esta.fr.

A lire également : GameTwist : le site de belote gratuite en ligne

En quelques clics uniquement, vous avez presque l’équivalent d’un visa. Cette autorisation est valide pendant 2 ans, donc vous n’êtes pas obligé d’en user dans l’immédiat, d’autant plus que ce n’est pas possible. L’ESTA et votre passeport sont tout ce qu’il vous faut pour un séjour 90 jours maximum.

Bien préparer votre voyage aux États-Unis

L’attente n’est pas longue pour l’obtention de votre autorisation, lorsque vous aurez reçu votre ESTA, préparez les détails de votre voyage. Pour immortaliser votre voyage sur les réseaux sociaux à coup de selfies et d’instantanés, vous devez avoir accès à internet. Voici, les moyens payants.

Lire également : Ban Lung, une région incontournable du Cambodge

L’itinérance des données

Si vous êtes un grand voyageur, vous savez sûrement ce qu’est l’itinérance des données. Sans entrer dans les détails, c’est le fait de permettre à la puce de votre smartphone actuel de basculer sur un réseau d’un autre opérateur. Dans les pays de l’UE et dans le DOM, vous ne serez pas surfacturé.

Si vous voulez utiliser votre puce et votre smartphone actuels aux États-Unis, vous pouvez recourir à cette méthode. Vous mettez votre téléphone en mode itinérance le temps que vous en avez besoin pour envoyer des SMS, faire des appels ou encore vous connecter. Pour la connexion, un plafond de surfacturation de 50 euros est souvent appliqué.

Une puce pour voyageur

Vous pouvez en référer à votre opérateur. D’une manière générale, il existe des forfaits spéciaux pour profiter d’un coût de service moins coûteux. Il existe des offres aussi bien pour les appels et la messagerie que la connexion à internet. N’hésitez pas à comparer les offres des différents opérateurs.

Le Wifi gratuit aux États-Unis

Tout au long de votre voyage aux États-Unis, vous n’aurez pas toujours à exploser votre forfait pour vous connecter à internet. Pour ce faire, vous avez les bornes Wifi gratuites, à commencer par celle de l’aéroport, le bus de votre agence. Dépendamment du mode d’hébergement que vous aurez choisi, le Wifi peut également être inclus dans les frais. Ce n’est pas totalement gratuit dans ce cas, mais vous n’aurez plus à chercher.

Comme en France, vous pouvez avoir accès à des restaurants et des bars avec Wifi gratuit. C’est également le cas de certains lieux publics comme les bibliothèques et certains parcs de camping. Comme partout ailleurs, il faut s’assurer que la connexion soit sécurisée quand vous vous connectez à ces bornes gratuites. Quand vous êtes sur la route et que vous n’avez aucune couverture, vous pouvez passer sur le mode itinérance ou juste profiter du voyage sans vous connecter.

Loisirs