Qu’est-ce qu’une formation syndicale ?

Saviez-vous que le Congé de Formation Economique et Sociale et Syndicale, est un congé organisé par le centre de formations des militants syndicalistes, dans le but de les pousser à participer à des formations pour bien appréhender leurs fonctions syndicales ? Ce congé existe bel et bien.

D’ailleurs, tous les salariés, adhérents à une organisation syndicale, ont droit à 12 jours de formation par an, qu’ils sont dans l’obligation de compléter entièrement. La formation peut durer entre deux à cinq jours.

A lire aussi : Astuces pour intégrer facilement son milieu professionnel

A quoi sert la formation syndicale ?

Le but de telles formations est d’équiper les militants, les dirigeants et les syndiqués de savoir-faire pour remplir leurs responsabilités professionnelles avec efficience et dynamisme tout en ayant une conscience totale de leurs droits et obligations.

Une formation syndicale doit savoir répondre efficacement aux besoins des adhérents parallèlement à leurs prises de responsabilité, soit aider au développement des capacités nécessaires à l’évolution continue et à la réussite des missions qui leur sont confiées. La vision des formations syndicales se fait dans la linéarité d’une lutte contre la dévalorisation du travail humain et de mettre au point de nouveaux systèmes de développement de toutes les potentialités du salarié.

Lire également : Demander un crédit pour s’offrir la voiture de ses rêves

Ainsi, elles poussent à militer pour une rémunération adaptée, au droit à de véritables formations professionnelles et au respect des droits de la personne au sein des entreprises. Tout cela en vue d’une meilleure efficacité en milieu professionnel et social.

Comment est-ce que la formation syndicale fonctionne ?

Tous les participants sont au cœur des processus de décision, dans une dynamique égalitaire où la volonté primordiale est celle de s’écouter, de partager ses expériences et son savoir-faire, de créer un patrimoine productif et vivace et d’y injecter le dynamisme d’un travail collectif fructueux. Il n’y a pas de maître ou de supérieur, mais on y trouve plutôt des formateurs, eux aussi syndiqués, qui sont là pour enrichir et encadrer les échanges.

Au bout de ces formations, chaque syndiqué sera en mesure d’évaluer son propre travail, savoir-faire et progression et de renforcer son implication dans la vie syndicale et ses finalités professionnelles.

Pour avoir accès à une de ces formations, voici un lien utile : http://cftc-cadres.fr/category/agenda-inscription/

Business