Comment les pompes Flygt ont renfloué un navire échoué en Afrique du Sud ?

navireDans l’histoire de l’humanité de grandes catastrophes ont été causées par les actions de l’homme. En temps de guerre ou simplement par des accidents sur des plateformes pétrolières, des marées noires et d’autres dangers ont été vécus par de nombreux pays et ont réellement affecté les cycles écologiques et environnementaux. Seulement avec les nouvelles technologies, il est dorénavant possible d’anticiper sur ces problèmes et surtout de les maîtriser. C’est dans ce contexte qu’une catastrophe a pu être évitée après que MV Smart, un navire de 230 mètres de long sombra et se brisa en deux parties. Ce navire qui a quitté le port de Richards Bay, un port qui dispose du plus grand terminal d’exportation de charbon au monde, a été finalement renfloué grâce à des pompes Flygt Afrique.

Un danger évité et maîtrisé

Le navire qui était en fait un vraquier avait quitté le port de Richards Bay et a vite été neutralisé par la houle. Ainsi, malheureusement les dégâts ne se sont pas laissé attendre. La coque et le gouvernail se sont automatiquement brisés avant que le navire commence à sombrer. Heureusement l’équipe à bord, 23 membres d’équipage dont le capitaine ont pu être sauvé par l’hélicoptère. Toutefois, le danger qui se présentait était sans doute les 1 830 tonnes de carburant et les 148 000 tonnes de charbon que le navire transportait et qui étaient partiellement immergées.

A lire en complément : Conseils utiles pour monter une entreprise

Le rôle crucial des pompes Flygt

Après l’évaluation des dégâts par une entreprise sud-africaine Sub tech pour prévoir un plan d’action permettant de minimiser le risque écologique du à la présence de carburant à bord, il a fallu stabiliser le navire avec des pompes Flygt 2600. En fait, les pompes Flygt Afrique ont permis de pomper et d’aspirer l’eau de mer pour permettre une meilleure stabilisation du navire et d’empêcher toute fuite de carburant qui aurait été un risque de pollution énorme. Les pompes ont permis de se pencher sur la salle des machines et d’évacuer l’eau avant de permettre un renfort de taille sur le système de ballasts du MV Smart. De ce fait, l’eau pompée a été déversée sur des parties stratégiques du navire pour le maintenir en équilibre. Ce faisant, il est bon de savoir que les pompes Flygt Afrique ont un débit d’environ 360 m³/h pour des hauteurs d’eau avoisinant les 90 mètres sans oublier les solides qui peuvent facilement atteindre 80 m.

A voir aussi : Quel logiciel de caisse adopter ?

News