Le choix de la domiciliation dans le cas d’une entreprise individuelle

Vous avez pris la décision de créer une entreprise individuelle, mais vous avez quelques interrogations concernant la domiciliation. Il est donc important de se pencher sur celle-ci pour obtenir quelques éclaircissements.

La domiciliation d’une entreprise peut être réalisée chez vous sous certaines conditions

L’entreprise individuelle a la possibilité de répondre à de multiples attentes puisqu’elle s’avère être extrêmement simple. En effet, il est inutile de se perdre dans les méandres des démarches, car celles-ci sont réduites au maximum. Vous devez uniquement opter pour une inscription au Centre de formalités des entreprises en adéquation avec votre volonté. Comme les limitations sont peu nombreuses, c’est sans aucun doute le siège social qui demande la plus grande attention. Comme c’est le cas pour toutes les structures, la domiciliation d’une société peut être effectuée chez vous. Aucune contrainte n’est ainsi identifiée dans cette branche, mais votre logement n’est peut-être pas compatible.

Les indépendants sont nombreux à choisir cette voie afin de réduire au maximum les dépenses

En effet, si vous êtes locataire, le bailleur ne sera peut-être pas intéressé par une telle installation. Il suffit de se référer au contrat puisqu’il est explicitement mentionné l’autorisation ou l’interdit. De plus, dans un immeuble, le règlement de copropriété est également en mesure de proscrire cette domiciliation pour diverses raisons qui ne sont pas toujours compréhensibles. Si vous avez l’autorisation d’installer votre entreprise individuelle chez vous, il sera possible de bénéficier de tous les avantages, car les dépenses seront moins nombreuses. Inutile de payer le loyer d’un local ou de se rendre dans une entreprise, vous travaillez à votre rythme, ce qui est particulièrement intéressant pour les indépendants.

Cette forme de société propose de nombreux points forts

L’entreprise individuelle a déjà conquis de nombreuses personnes puisque l’entrepreneur est seul même s’il a la capacité d’embaucher du personnel. En parallèle, la notion de capital est inexistante et le régime fiscal s’avère être attractif. En effet, il est imposé au niveau des revenus et dans certains cas de figure, l’IS peut s’appliquer, mais, dans la plupart des situations, c’est le premier critère qui est retenu. Il est important de noter que les entrepreneurs ont la possibilité de choisir le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu, cela est également valable pour les auto-entrepreneurs. Enfin, si nous devions énoncer un ultime avantage, il s’articulerait autour de la rémunération qui n’est pas déductible des bénéfices.

Economie-Commerce
Show Buttons
Hide Buttons