L’application mobile, nouvelle tendance de communication

En matière de communication, les évolutions sont constantes et les canaux se multiplient. Là où, il y a une dizaine d’années, les ordinateurs étaient encore des machines lentes et sans intérêt, il est désormais possible de surfer sur un écran de 5,5 pouces dans la paume d’une main. Le papier s’est rapidement vu dépasser et les tendances le confirment : le mobile est l’avenir de la communication. Plus d’un tiers des internautes sont en fait des mobinautes,c’est à dire des visiteurs sur un terminal mobile.

Le mobinaute, plus exigent qu’un internaute traditionnel

Mauvaise nouvelle pour les développeurs d’application mobile : le mobinaute est un utilisateur chevronné et ses exigences sont bien plus poussées que celles d’un internaute classique. Et cela n’a rien d’étonnant. Plus de 80% des possesseurs de téléphone disposent d’un forfait avec Internet, et 40% d’entre eux l’ont en illimité avec 4G. L’information est accessible à portée de main, en quelques secondes.

A lire en complément : Gagnez en performance avec les outils présentés sur le Blog-techno.fr

Il faut donc prendre en compte ce besoin de rapidité. AUCUN mobinaute ne perdra plus de quelques secondes devant une page de chargement un peu capricieuse. Il est également intéressant de rappeler qu’un smartphone ne dispose pas d’un écran aussi grand qu’un ordinateur, mais aussi que le contexte d’utilisation n’est pas le même. En effet, sur mobile l’attention est volatile. 

Concevoir une application utile, ergonomique et efficace

Pourquoi Google et Facebook se partagent le classement des meilleures applications mobiles ? Pour la simple raison qu’ils offrent une plus-value à leurs utilisateurs. 

A découvrir également : Communication de messages pour vendre, les trois points à connaître

Ne créez pas d’application mobile si vous n’avez rien d’autre à proposer que du contenu réchauffé. Votre application doit répondre à un réel besoin, que vous aurez identifié en amont. 

Sauf si c’est réellement nécessaire, ne collectez jamais les données personnelles de vos utilisateurs. C’est un sujet de plus en plus délicat, mieux vaut s’en éloigner le plus possible sous peine de vous les mettre à dos. Près de 40% des utilisateurs d’application sont prêts à les supprimer si elles collectent leurs données. Ce serait dommage de vous limiter aux 60% restants.

Web/Hi-tech
Show Buttons
Hide Buttons