Conseils pour les futurs coachs d’entreprise

coachLe coaching est devenu une activité pratiquée et surtout utilisée de plus en plus par les entreprises afin de favoriser de meilleures stratégies, de valoriser un meilleur fonctionnement de son équipe afin d’arriver à des résultats encore plus démonstratifs et surtout des bénéfices encore plus grands pour permettre une meilleure compétitivité de l’entreprise dans son domaine d’activité. De ce fait, de la même manière qu’une entreprise doit recruter un coach performant, le coach doit aussi savoir les objectifs qui « l’attendent dans ce milieu et surtout après l’étape du “comment devenir coach” il devra maintenant montrer ses preuves. Pour ces raisons, il est important qu’il cherche à savoir ce qui l’attend vraiment comme coach d’entreprise.

Vous n’êtes ni un consultant ni un psychologue et encore moins un thérapeute

La première chose que vous devez vous dire et surtout retenir en tant que futur coach est que vous n’êtes pas un consultant engagé pour l’entreprise et encore moins un psychologue et un thérapeute d’entreprise qui est chargé de les accompagner. Vous devez vous dire que vous êtes un coach et que votre rôle est loin de celui d’un formateur. En fait, ces derniers suivent plus des méthodes précises et trop souvent standardisées alors que le coach est un révélateur des ressources du client en vue de l’aider à les orienter vers l’objectif qu’il s’est fixé. Il devra donc permettre au client de se connaitre intérieurement d’abord et d’être capable de maîtriser et d’identifier toutes ces capacités avant de s’ouvrir à l’extérieur qui représente ses salariés ou ses autres partenaires qui l’entourent pour enfin attendre le but fixé.

A découvrir également : Comment réviser efficacement son code de la route ?

Vous n’êtes pas obligé de tout faire

En effet, si vous vous posez la bonne question à savoir comment devenir coach alors vous aurez surement la réponse que vous n’êtes pas une personne censée apporter une quelconque formation à votre client et donc ce n’est pas votre rôle de tout faire. Au contraire, puisqu’il s’agit à la personne de démontrer ses capacités et donc de faire montre de sa bonne volonté à adhérer à votre méthodologie. De ce fait, s’il se trouve que votre client s’implique dans votre séance de coaching, c’est seulement de cette manière qu’il parviendra à savoir et à identifier ses réelles capacités en prenant un certain recul par rapport au monde qui l’entoure pour se concentrer sur lui-même.

Mettre votre client dans un rôle précis

Il faudra toujours vous rappeler que vous devrez réaliser un diagnostic et réussir la phase de questionnement avec votre client. En outre, vous devrez à coup sûr penser à vous mettre, surtout si votre client est un patron ou un membre de la hiérarchie à la place d’une hiérarchie inférieure ou d’un salarié pour déduire la véritable personnalité de votre client.

A lire aussi : Choisir une brouette motorisée, comment s’y prendre ?

News