SEO : Google veut un internet orienté utilisateur

Google est le moteur de recherche n°1 au monde. 88,66% des utilisateurs d’internet en 2015 ont effectué des recherches sur ce Géant du web. Avec son statut de dominateur, c’est lui qui dicte les règles à suivre par tous les architectes de l’information. Les référenceurs web sont aussi impliqués dans les différentes prises de décisions de Google. Chaque mise à jour opérée et chaque nouveaux produit/services Google peut toucher le travail des référenceurs. Il est donc important, quand on travaille dans le SEO de bien comprendre les attentes de Google en matière de SEO.

Sur internet, Google dicte les règles

Avec sa part de marché, estimé à 88,66% en 2015, contre 4,13% pour Bing et 3,55% pour Yahoo ; Google est de loin le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Cette hégémonie lui permet d’imposer des règles sur la manière dont les différents produits liés à Internet doivent être créés. Dans le cas où, l’éditeur d’un site, le créateur d’application, le référenceur web etc. n’obéit pas aux consignes de Google, le produit créé peut être déclassé dans les résultats de recherche. Il faut noter par ailleurs que chez Google, il existe plus de 200 critères analysés sur chaque site web afin de déterminer le classement de celui-ci dans le SERP (Search Engine Result Page).

A son début, quand il n’y avait qu’une poignée de site dans l’index de Google, il était plus facile de gérer les sites. Mais avec le temps, Google a grandi. Son index est devenu la galaxie des millions de sites web avec des millions de recherches effectuées quotidiennement (découvrez ici les recherches sur Google en temps réel). Avec autant de sites à gérer, les sites web n’étaient plus un simple support de communication et Google n’est plus un simple moteur de recherche. En effet, les sites web sont devenus des véritables socles où se repose toute la stratégie de communication digitale ; tous ces sites web gravitent autour d’un Google surpuissant.

Comment Google opère-t-il ?

Depuis sa création il y a 10ans, le moteur de recherche de Mountain View n’avait qu’un objectif : proposer un résultat de recherche répondant aux attentes des internautes. Cet objectif n’est toutefois pas chose facile à atteindre. C’est pour cette raison que ce moteur de recherche n’a jamais cessé d’apporter des mises à jour à ses Algorithmes de classement. Les algorithmes ou filtres Google ont pour missions d’analyser plusieurs critères dans un site/application afin d’attribuer un classement de celui-ci dans les SERP.

Il existe plusieurs algorithmes chez Google dont chacun réalise une tâche bien spécifique. Si l’algo Panda s’occupe de l’analyse de la qualité du contenu, Pingouin lui se charge de l’analyse du profil de backlink. Google Opossum, le dernier né de Google est chargé d’améliorer les résultats de recherche locale tandis que Google Mobile-first s’occupe de prendre en compte l’existence du contenu de la version mobile du site.

Lire l’article sur Google Mobile-first par Primo-Référencement).

Il en existe d’autres algorithmes, car Google dénombre en tout 17 algorithmes pour filtrer les résultats de recherche.

Faut-il affronter les algorithmes de Google pour être bien classé ?

Dans son discours pour les référenceurs, Google explique qu’il n’aime pas que les référenceurs web tentent de manipuler ces algorithmes ; raison pour laquelle, le moteur de recherche a instauré le système de pénalité Google. Il vaut mieux suivre les consignes SEO pour les webmasters afin d’être bien classé dans les résultats de recherche. Ces consignes, bien que longues et détaillées peuvent se résumer en une phrase : « Google veut un site qui offre la meilleure expérience utilisateur ».

L’expérience utilisateur se manifeste d’abord par l’intérêt accordé par un internaute une fois arrivé sur un site web. Pour cela, deux questions méritent d’être posées :

–          L’internaute est-il resté longtemps sur le site ?

–          Avait-il cliqué ou effectuer une action précise ?

Les réponses à ces deux questions permettent d’avoir une vue globale de l’intérêt d’un visiteur pour une page web donnée. Par la suite, il faut analyser tous les facteurs bloquants qui font que votre site ne soit pas indexé et classé correctement ou celui-ci n’est pas capable de retenir un visiteur pendant un certain temps.

Conclusion

Pour Google, l’expérience utilisateur est au centre de son intérêt. Si vous allez créer bientôt votre site web, pensez comme Google. Oubliez l’idée de voir Google comme étant un moteur de recherche qui ne cherche qu’à indexer les sites qui font du bourrage de mot-clé. Au lieu de faire cela, faites un site riche en contenu et optimisé pour le SEO.

 

Web/Hi-tech
Show Buttons
Hide Buttons