L’avenir du secteur pharmaceutique en 2019

Le secteur pharmaceutique souffre d’un problème de rentabilité non négligeable. Si cette situation ne s’inverse pas, l’avenir de la pharmacie est compromis. Afin de pouvoir continuer à exister tout en retrouvant son relais de croissance, le secteur pharmaceutique doit donc se réinventer et revoir son modèle économique.

Que se passe-t-il dans le secteur de la pharmacie ?

Avant de découvrir les enjeux de la pharmacie en 2019, faisons un état des lieux du milieu pharmaceutique.

Dans ce secteur, il existe la pression concurrentielle provenant du développement de la parapharmacie, la hausse de l’automédication et la réduction de la quantité des médicaments remboursables. Cela provoque la diminution du nombre de points de vente et l’accumulation des groupements de pharmacies.

L’activité des pharmacies est liée à la vente des médicaments remboursables, représentant 72 % de leur chiffre d’affaires. Mais depuis 2010, la réduction de leurs prix entraîne une baisse de 1,7 % par an des ventes en valeur. D’ailleurs, le taux de substitution des médicaments génériques s’élève à 80 % depuis 2016, ce qui limite l’élargissement des ventes sur ce segment. Ainsi, le chiffre d’affaires global des officines françaises connait une baisse de 6,4 % dès 2012. En 2017, la vague de déremboursement des médicaments diminue encore de 1 %.

À partir de 2015, de nouveaux honoraires appelés « dispensation » ont vu le jour. Ils ont apporté une réforme dans la rémunération des pharmaciens. Pour cette année 2019, trois autres types d’honoraires vont ainsi être appliqués. Mais est-ce suffisant pour stopper la réduction de la marge brute, et changer le fait que la délivrance des médicaments est déterminante pour la performance des pharmacies ?

pharmacie

Les défis qu’il faut relever

Afin de rester dans la course, la pharmacie doit développer son périmètre d’activité à l’ensemble du marché de la santé, tout en conservant le monopole de la vente des médicaments. De cette façon, elle pourra profiter d’une offre de valeur plus importante. Il faut proposer par exemple des produits de conseil ou encore des soins préventifs.

Pour renforcer la crédibilité vis-à-vis des clients, les pharmaciens doivent également améliorer la qualité de leurs services. Il faut être très attentif aux besoins des patients et leur fournir une meilleure réponse. Le panel de service est large (livraison à domicile, prescription des analyses, aide au sevrage tabagique…). Au lieu de proposer ces services de façon gratuite et informelle, les pharmaciens doivent être capables d’élaborer un modèle économique précis.

L’officine doit aussi avoir la capacité de se spécialiser selon sa zone de chalandise (crèche, EPHAD…). En adaptant les services en fonction des besoins de chaque type de population, la pharmacie pourra se démarquer.

Si le risque de compérage de l’article n° 23 du Conseil National de l’Ordre des Médecins est levé, l’officine pourrait aussi fusionner les offres de proximité (aide à domicile, infirmiers, opticiens…). Cette inter-professionnalité vise à réunir les compétences permettant d’assurer les soins dans leur intégralité.

Zoom sur la télémédecine

La télémédecine est un excellent moyen permettant d’améliorer la prise en charge générale et le parcours santé du patient. En misant sur la télépharmacie, le pharmacien pourra accompagner et conseiller son client de manière continue. En se servant de son dossier médical, il lui apprendra les bonnes pratiques relatives à sa maladie. Le pharmacien renforcera sa mission de prévention, en devenant la clé de la médecine de parcours.

Comment parvenir à ces changements ?

Pour que tous ces changements aient lieu, les pharmaciens doivent en amont développer leur savoir-faire et leurs compétences. Il faudra par la suite réorganiser le travail et éventuellement réaménager les locaux, en vue d’améliorer l’expérience client.

La pharmacie est un secteur aux multiples atouts. Elle doit repenser son organisation pour devenir un lieu de santé au sens large du terme.

Entreprise
Show Buttons
Hide Buttons