Crédit à la consommation : faire jouer la concurrence en 3 étapes

A l’heure où le crédit à la consommation est entièrement entré dans les mœurs, il est pratiquement impossible de s’en passer. Le prêt personnel ouvre droit à la concrétisation d’un bon nombre de projets, une solution de financement devenue incontournable pour les particuliers. Parce qu’il est toujours difficile de se retrouver face aux innombrables offres de crédit à la consommation, la comparaison est toujours de mise pour trouver la formule correspondant le mieux à ses besoins.

Taux d’intérêt compétitif

Pour trouver les formules les plus avantageuses dans le cadre de la souscription d’un prêt à la consommation, faire jouer la concurrence se veut être un passage obligé. En faisant de nombreuses recherches, aussi bien sur internet qu’auprès des banques physiques, l’objectif est avant tout de trouver le credit consommation meilleur taux. Le taux d’intérêt se veut être un facteur déterminant avant de trancher pour une offre de prêt personnel. Exprimé en pourcentage, il s’agit de la rémunération du capital prêté que le demandeur doit verser au prêteur. Autrement dit, il ne faut jamais négliger cet élément clé, notamment en veillant à ce que le taux proposé reste bien dans la tendance du marché.

A découvrir également : Comment porter des talons toute la journée ?

Un délai de remboursement adapté

Il faut noter également que le taux d’intérêt influe directement sur le montant des mensualités. Cependant, le délai de remboursement influe aussi sur les mensualités que l’emprunteur devra s’acquitter. Il faut savoir effectivement que le coût total de l’emprunt à rembourser va varier en fonction de la durée de remboursement, qui dépend également du projet auquel le demandeur souhaite affecter le crédit. En principe, le délai de remboursement est compris entre 4 et 84 mois. Concrètement, plus l’emprunt se fait sur une longue durée, plus le prêt sera abordable, et inversement. Autrement dit, il convient toujours de s’assurer que le délai de remboursement soit adapté à son affectation.

Des frais de dossiers ajustés

Enfin, au moment de faire la comparaison entre différentes offres de prêt personnel, il est toujours préconisé de bien prendre le temps d’analyser le montant des frais de dossiers. Ils représentent en principe, 1 à 1,5 % du montant de l’emprunt. Contre toute attente, les frais de dossiers peuvent alourdir les charges, donc augmenter le coût total du crédit. Ce qu’il faut comprendre concernant ces frais, c’est qu’ils sont relatifs à l’étude de la demande de prêt.

A lire également : Les savons naturels, un retour aux sources

 

News