Comment bien panser un cheval ?

Le pansage consiste à débarrasser le cheval de toutes les impuretés et poussières sur ses poils après son activité. Si donc vous êtes propriétaire d’un cheval, vous devez le faire plus souvent. De plus, le pansage joue également un autre rôle, celui de renforcer le lien entre lui et son maitre.

Toutefois, un pansage réussi dépend grandement du type de produit que vous utiliserez d’où la nécessité de bien les choisir. Si vous ignorez tout sur le pansage, on vous en dit plus.

A lire également : Partir au ski moins cher : Blabla car, bus, train, quel est le moins cher ?

S’occuper des pieds du cheval

Avant tout, il faudra procéder à l’achat en ligne d’un sac de pansage au niveau des boutiques en ligne spécialisées comme Equip’Horse. Ensuite, attachez votre cheval en dehors du box pour le pansage.

Que ce soit avant de monter ou bien après, il est impératif de s’occuper des pieds du cheval à travers un curage. Pour cela, ayez recours à un cure-pied. Saisissez-vous du pied de votre cheval et nettoyez le fumier, les cailloux ou toutes autres saletés pouvant se trouver au niveau de la sole.

A lire en complément : Comment optimiser la recherche de vos prochaines vacances ?

Ensuite, passez le cure-pied au niveau des côtés de la fourchette afin de la dégager, en évitant de blesser le cheval. Dans le cas où la fourchette serait sale, alors vous pouvez utiliser la brosse du cure pied pour terminer le travail.

Profitez de cette étape pour vérifier que l’animal ne présente pas de blessures apparentes au niveau des pieds.

Passer à la crinière et à la queue

La queue et la crinière de votre cheval requiert également une attention particulière (un bon démêlage), surtout dans le cas où elles seraient fournies. Il vous faudra alors vous munir d’une brosse à crins et si possible d’un bon spray démêlant pour éviter que les crins de l’animal ne soient arrachés.

bien panser un cheval

À ce stade, la délicatesse est de mise, car vous devrez brosser mèche par mèche la queue et la crinière de votre cheval. Le tout, en maintenant les crins avec votre main pour ne pas le blesser.

Passer l’étrille

Passez l’étrille sur votre cheval afin d’éliminer la poussière qui s’est incrustée dans son pelage, la boue séchée ainsi que les poils morts. L‘étrille peut s’utiliser sur tout le corps de l’animal en dehors des jambes, de la tête et des parties osseuses.

Pour que l’usage soit efficace, les mouvements doivent être vigoureux et circulaires. En vue de finaliser cette étape, nous vous conseillons de recourir à la rebrousse-poil pour déloger toutes les saletés du poil de l’animal.

Utiliser le bouchon

Il s’agit d’une brosse à poils durs qui permet de se débarrasser de la saleté et de la poussière provenant du cheval. Il s’utilise sur tout le corps de l’animal. Les mouvements doivent être effectués vigoureusement tout en étant à la fois secs et courts. Il faut commencer par le haut de l’encolure du cheval et descendre vers la pointe de la fesse.

Se servir de la brosse douce

Une fois que vous avez passé le bouchon, vous avez la possibilité de recourir à la brosse douce pour clôturer le pansage. Rappelons que cet accessoire peut être passé sur toutes les parties du corps de l’animal pour éliminer les résidus de poussière restante et lustrer la robe.

La brosse douce est parfaite pour le dépoussiérage de la tête du cheval. D’ailleurs, il existe des brosses de petites tailles spécialement conçues à cet effet.

Loisirs