Comment marche une cigarette électronique ?

La cigarette électronique est inventée par l’ingénieur et pharmacien chinois Honk Lik. Il a pour but de stimuler l’acte de fumer comme avec une cigarette traditionnelle. Mais comment ce type de cigarette marche-t-il en réalité ? Quels sont les éléments ou accessoires qui favorisent son fonctionnement. Maitrisez ici la composition et le fonctionnement d’une cigarette électronique. 

Éléments et fonctionnement d’une e-cigarette : les 2 premiers éléments

Bien avant de parler de comment marche un outil, il est primordial de mieux connaître les différents éléments qui le composent. Ainsi, la parfaite mise en marche d’une cigarette électronique est conditionnée par l’existence de 5 éléments obligatoires. Ces éléments se résument à la batterie, au réservoir, à la résistance, au Drip Tip et pour finir au clearomiseur. 

A découvrir également : Faire une croisière tour du monde – les informations nécessaires avant de partir

Comme vous pouvez l’imaginer, la batterie est l’élément qui alimente le tout par le courant qu’elle fournit. Il existe plusieurs types de batteries, selon qu’elles ont des autonomies différentes ou qu’elles soient à tension variable ou constante. Elles se chargent généralement sur port (USB) ou sur une prise. L’énergie qu’elle fournit passe ensuite par la résistance.

La résistance en elle-même n’est rien d’autre qu’un filament qui fait passer le courant. Ce fil est soit en inox, soit en Nichrome ou en Kanthal. Celui-ci s’échauffe par effet joule lors du passage du courant. Il reste en permanence avec le liquide de la cigarette par l’intermédiaire des mèches.  

A lire en complément : L’Australie, un pays merveilleux et sublime

Éléments et fonctionnement d’une e-cigarette : les 3 derniers éléments

L’e-liquide se stocke dans un récipient. Il s’agit du réservoir. Il contient de la résistance. Grâce à son aspect transparent, il permet de savoir la quantité d’e-liquides disponible. Si le réservoir de votre cigarette électronique est vide, vous ne pouvez pas l’utiliser. 

L’élément que l’on met dans la bouche et qui permet de vapoter s’appelle le drip tip. Il remplace le filtre d’une cigarette traditionnelle. Sachez qu’il en existe de différentes formes et de différents matériaux. 

Le dernier élément favorisant le fonctionnement d’une cigarette électronique est le clearomiseur. C’est l’ensemble qui contient le réservoir, le drip tip et la résistance de la cigarette électronique. Il est donc un élément constitué de 3 autres éléments.

Principe de fonctionnement général d’une cigarette électronique

Le principe est simple. Utiliser une cigarette électronique ne consiste pas à fumer, mais plutôt à vapoter. Ici l’utilisateur de la e-cigarette aspire la vapeur obtenue par le chauffage du liquide. Ce chauffage est engendré par l’effet joule. En effet, les mèches couramment en fibre de silice ou en coton sont trempées dans une solution contenant d’e-liquide. Il s’agit de l’un des e-liquides suivant : la glycérine végétale, propylène glycol, la nicotine ou encore des arômes. 

Ainsi, grâce à l’effet joule, lorsque l’utilisateur le bouton de la cigarette électronique, la résistance entourant les mèches commence à chauffer. Ce qui amène le liquide à se chauffer à son tour et à dégager de la vapeur. Ce phénomène permet donc au vapoteur d’aspirer le mélange d’air et de vapeur ainsi obtenu.

Il existe des cigarettes électroniques réglables selon les convictions de l’utilisateur. Il peut donc modifier facilement la puissance et la tension de l’e-cigarette. 

Loisirs