Les meubles originaux Alki

Originaire du Pays-Basque, la société Alki a connu ses débuts en 1981 dans le village éloigné d’Itsasu. Cinq amis sont à l’initiative de la création de l’enseigne. Le rapprochement de leurs forces ainsi que de leurs idées créatives ont donné naissance à la coopérative Alki. D’antan, cet organisme avait comme objectif de valoriser les produits locaux. Et cela n’a pas changé depuis. En effet, les valeurs ancestrales relatives à l’homme ou à l’environnement sont encore d’actualité au sein de la société. Ceci se reflète par les gammes de meubles alki conçues au fil des années.

lAlki, une conscience professionnelle

Soucieux du développement durable, Alki est un spécialiste du meuble qui privilégie la laine et le bois comme matériaux de base. Dans ses ateliers, le développement technologique se marie parfaitement avec les compétences artisanales ancestrales afin de proposer aux éventuels clients un mobilier sculptural qui incarne perfection et raffinement. Les produits d’Alki se caractérisent ainsi par une ligne tant saisissante que gracieuse. Rien n’est laissé au hasard. Chaque détail compte et l’usage de chaque objet est réfléchi.

lAlki, une référence mondiale

Les frontières entre industriel et artisanat réduites, la force de la société réside également dans sa collaboration avec les grands personnalités en termes de design comme Patrick Norguet, Samuel Accoceberry ou encore jean Louis Iratzoki. De ces coopérations est né le succès des collections Laia, Kuskoa, ou Emea de l’entreprise. Les tables basses ou tabourets produites sont de qualité. Les adeptes, eux, se multiplient incessamment, surtout depuis l’entrée de la Scandinavie dans la déco intérieure de maison. En quelques décennies, Alki est devenu un leader dans le secteur du mobilier traditionnel en France et à l’international.

lUne diversité de produits

De la chaise traditionnelle aux banquettes du jardin, et ce, en passant par la table bistrot, Alki présente dans son catalogue une multitude de produits de qualité. Par ailleurs, les collections s’enchaînent pour satisfaire chaque type de besoin. Les chaises Laia, Makil, Saski ou Koila associées aux tables hautes signées Alki, donneront, pour sur, l’ameublement qu’il faut à la pièce.

lUne évolution surprenante

Bien que les débuts de la société aient été marqués par la production de modèles traditionnels de chaises basques, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, les modèles tendent vers un aspect plus contemporain. De plus, une visite de ses 4 800 mètres carrés d’atelier laisserait paraître le fruit de ces trois décennies de dur labeur. Les quatre coins du monde s’arrachent du meuble Alki. Les étiquettes « Australie », « Canada » ou « Californie » un peu partout au sein du secteur expédition en sont l’illustration.