Pourquoi maîtriser l’anglais n’est plus un avantage ?

La maîtrise de l’anglais a été pendant longtemps le combat des professionnels de l’éducation, qui estiment que la langue de Shakespeare est une nécessité dans le monde professionnel et le développement économique. Aujourd’hui de nombreux français sont devenus bilingues et manient avec aisance l’anglais. Mais des efforts restent à faire car la France a régressé dans le classement « EF Education First », qui détermine le niveau d’assimilation de l’anglais des pays. Le manque de maîtrise de cette langue est un sérieux handicap qui peut toucher de nombreux secteurs. Focus.

Le besoin de formation

Les Français ont perdu des points dans le classement des pays les plus forts en anglais en novembre 2015 par EF Education First. Cette étude montre que l’anglais est considéré comme important dans de nombreux domaines, mais les français ne se donnent pas tous les moyens pour améliorer de façon significative leur niveau d’anglais. Cela veut dire que beaucoup de personnes ont assimilé l’anglais de base, mais la plupart traînent encore des lacunes linguistiques, d’où les retards, malentendus, problèmes dans les projets en entreprise impliquant d’autres nationalités.

Se former pour apprendre l’anglais est la seule solution pour élever le niveau d’anglais et parler correctement face à des interlocuteurs, qui s’expriment dans la langue de Shakespeare. Dans le monde du travail, la maîtrise de l’anglais est une compétence comme une autre et constitue une exigence pour les entreprises. Se sentir gêné pour faire un discours en anglais face à un public, refuser une offre de mobilité à l’international à cause de lacunes, les difficultés de compréhension… sont des inconvénients de la non-assimilation de l’anglais. La formation en anglais est la seule solution.

L’intérêt du bilinguisme

Le bilinguisme est un élément important pour mieux se confronter aux réalités du monde de l’entreprise, où l’anglais règne en maître. Cette prise de conscience est essentielle pour améliorer le niveau d’anglais et s’ouvrir à l’international. Parler seulement la langue d’origine de son pays est une véritable incapacité à soutenir son économie et un handicap gênant lorsque vous devez aller en vacances à l’étranger. Atteindre ce degré de maturité est l’objectif que se sont fixés beaucoup de jeunes et d’adultes, en quête d’opportunités de travail à l’étranger par le biais de l’immersion.

Les problèmes de communication entrainent des problèmes d’ordre socio-économiques et provoquent l’échec dans de nombreux projets dans les entreprises. L’exemple le plus marquant est la construction de l’Eurotunnel, qui a engendré de réelles difficultés en raison des problèmes de compréhension entre les équipes issus d’horizons diverses. Il convient aux autorités de mieux inclure l’anglais dans le système éducatif français et d’encourager la création d’écoles élémentaires et secondaires bilingues.